Communication et éducation

La richesse biologique du territoire transfrontalier Marittime Mercantour constitue notre patrimoine à tous. Il est particulièrement important, pour des projets comme l'Inventaire Biologique Généralisé, de permettre une large diffusion des résultats obtenus et une forte implication de la communauté scientifique, notamment au niveau local.

En effet, pour que tout ce qui a été entrepris et atteint à ce jour ne reste pas seulement à la disposition de quelques personnes, des actions de sensibilisation et d'éducation ont été et seront encore développées avec l'objectif de :

  • Sensibiliser le public à la science, à la taxonomie et à la biodiversité au travers des activités de l'Inventaire Biologique Généralisé
  • Développer de nouveaux modèles éducatifs d'éducation à la science
  • Inspirer, développer et impliquer de « nouveaux cerveaux » dans le monde scientifique
  • Devenir une passerelle entre le monde scientifique et le grand public

La coopération avec le Musée Régional de Sciences Naturelles de Turin a permis de réaliser différentes initiatives pour réduire la distance entre le public et le monde de la recherche. Le projet concerne en priorité les cycles d'enseignement scolaires et les milieux universitaires. En 2009, en effet, le Parc Alpi Marittime a établi un parcours pédagogique « Biodiversità in valle Gesso » avec les écoles primaires locales, certains chercheurs participant aux activités du projet d'Inventaire, le Musée Régional de Sciences Naturelles de Turin et le personnel du Parc Alpi Marittime.

Avec cette initiative, nous souhaitons permettre aux enfants d'étudier les caractéristiques de la diversité naturelle du territoire Marittime Mercantour et communiquer les expériences réalisées à l'aide de panneaux scientifiques ou de programmes multimédia. L'initiative a eu beaucoup de succès et a permis aux jeunes habitants de la Vallée Gesso de mieux connaître leur territoire et de voir de plus près des réalités inconnues encore il y a quelques années.

Pour les plus grands, il nous a semblé important d'impliquer les « nouveaux cerveaux » dans le monde scientifique pour leur faire connaître le patrimoine naturel et, dans le futur, les impliquer dans sa gestion. Le Parc national du Mercantour et le Parc Alpi Marittime ont réalisé des expériences de formation très positives en 2008, 2009 et 2010 avec EDIT (WP8), au travers des Summer School en taxonomie.

En 2011 et 2012, trois Summer School ont vu le jour, deux dans le Parc Alpi Marittime et une dans le Parc du Mercantour, auxquelles ont participé en tout 51 étudiants venant du monde entier, guidés par 26 professeurs et des experts en taxonomie et en écologie provenant de toute l'Europe. Les thèmes abordés ont été nombreux et se voulaient de couvrir toutes les problématiques liées au suivi et à la protection de la biodiversité terrestre et aquatique non seulement en milieu alpin, mais aussi dans d'autres territoires soumis aux pressions anthropiques.

Avec l'Inventaire Biologique Généralisé, nous avons saisi toutes les opportunités pour présenter le territoire Marittime Mercantour et les initiatives faites dans les domaines de la science et de l'éducation, ceci à la fois dans un contexte strictement scientifique ou pour un public plus large. Nous avons ainsi présenté des conférences et des posters, comme par exemple à l'occasion du Butterfly Conservation VI International Symposium qui s'est tenu en mars 2010 à l'Université de Reading.

Nous nous rappelons en particulier d'un événement majeur pour le projet d'Inventaire, à savoir la participation à l'ATBI Annual Conference, Tennessee USA, du 7 au 9 avril 2011. En effet, chaque année, depuis maintenant 14 ans, la Onlus Discover Life In America Discover Life In America organise une conférence qui permet de mettre en lumière les recherches récentes effectuées dans le domaine de l'écologie visant à comprendre, à gérer et à protéger la richesse de la biodiversité du Parc national des Great Smoky Mountains (GSMNP) et des territoires limitrophes.

Le Parc national du Mercantour et le Parc Alpi Marittime ont été invités à venir présenter leurs expériences de gestion du projet ATBI, le premier projet de ce genre lancé en Europe. Il était intéressant de pouvoir comparer les différentes approches mises en œuvre par les projets ATBI américains et européens, et de comprendre comment un projet, tel que l'ATBI américain, avait réussi à être financé de manière continue et de comprendre comment il avait pu s'étendre à d'autres États au cours de ses 14 ans d'activité.

Dans le cadre d'une grande exposition sur la biodiversité intitulée « Un futuro diverso – Salvare la biodiversità per salvare il Pianeta » (Un autre futur – Sauver la biodiversité pour sauver la planète) réalisée au Musée Régional de Sciences Naturelles de Turin en 2010, nous avons créé une section itinérante consacrée au projet Inventaire Biologique Généralisé, intitulée « Taxon – Da Linneo all'inventario biologico delle Alpi Marittime e del Mercantour » (Taxon – De Linné à l'inventaire biologique des Alpi Marittime et du Mercantour) . L'exposition est composée de 60 photographies de Francesco Tomasinelli et Philippe Richaud et d'un film de Roberto Tibaldi qui racontent le projet de l'inventaire à travers des images de chercheurs ayant participé aux activités et de très belles images de plantes, d'animaux et de paysages du territoire Marittime Mercantour. L'exposition s'est tenue à la Galerie des Pêcheurs à Monaco (30 juin-2 septembre 2010), l'occasion étant de rappeler le lien étroit qui existe entre la Fondation Albert II, le Gouvernement Princier de Monaco et l'Inventaire Biologique Généralisé. Au cours de l'hiver 2012, c'est l'un des principaux partenaires de l'ATBI, le Museum für Naturkunde de Berlin, qui l'accueillera.

Parallèlement, l'Inventaire Biologique Généralisé, toujours à travers les images de Tomasinelli et Richaud, a été intégré à l'exposition « Inventari senza frontiere » (Inventaires sans frontière) avec d'autres projets d'inventaires. Cette exposition photo conçue en 2010 par les deux parcs et le Muséum national d'Histoire naturelle de Paris, s'est tenue le long du Jardin des plantes du Musée et au Jardin Val Ramey à Menton, avec l'objectif d'illustrer les inventaires de la biodiversité réalisés dans différentes régions du monde.

Depuis le lancement de l'ATBI, plus de trente articles scientifiques ont été publiés par des experts en taxonomie impliqués dans l'inventaire. Il y a également eu de nombreuses thèses d'étudiants (master et doctorants) qui, guidés par des chercheurs impliqués dans l'Inventaire Biologique Généralisé, ont contribué au recueil de données sur nos espèces et à de nombreuses études génétiques et écologiques.

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations sur les recherches ou obtenir les références des publications scientifiques et des campagnes d'information réalisées dans le cadre du projet, nous vous invitons à contacter :

Luca Giraudo
Parco naturale Alpi Marittime
Sede operativa di Entracque
Settore Vicedirezione-Servizi Tecnico, Vigilanza e Conservazione
Strada Provinciale per San Giacomo, 12
12010 Entracque (CN) Italia
luca.giraudo@parcoalpimarittime.it
tel.: +39 0171 978809
fax: +39 0171 978921

Marie-France Leccia
Parc National du Mercantour
Coordinatore Inventario Biologico Generalizzato - Mercantour
23 rue d'Italie
CS 51316
06006 NICE Cedex 1 Francia
Tel : +33 (0)4 93 16 56 95 / +33 (0)6 34 47 68 07
Mail : marie-france.leccia@mercantour-parcnational.fr


Parco naturale Alpi Marittime - Piazza Regina Elena, 30 - 12010 Valdieri (CN) Italia. P.IVA: 01797320049 C.F.: 96009220045 | Privacy | Cookie