Le Grand Tour

Une boucle routière spectaculaire de 374 km qui traverse dix vallées des Alpes du Sud, permettant la découverte de ses sites majeurs du territoire : c'est le Grand Tour.
Le long de son parcours, on rencontre un environnement de hautes montagnes et d'imposantes fortifications militaires, des cols qui ont fait l'histoire du cyclisme ou qui ont vu passer des rois et des armées, des lacs alpins et des hameaux perchés, des œuvres de la nature et des ouvrages créés par l'homme. Voilà un tout petit échantillon de ce que ce territoire transfrontalier offre à qui le traverse.
Mais la route asphaltée n'est qu'un prétexte : pour découvrir le véritable cœur des Parcs, il faut oublier sa voiture et bouger lentement, s'en remettre à un vélo ou à ses jambes pour s'enfoncer dans les ruelles des villages, sur les routes militaires et le long des sentiers en altitude qui, depuis des siècles, unissent les Marittime et le Mercantour.

Le Grand Tour est une invitation, une carte de visite, un message dans une bouteille adressé aux ferrus de la montagne à 360°, capables de s'enthousiasmer pour un paysage ainsi que pour une belle bourgade alpine. Le tracé du Grand Tour n'est que un fil d'Ariane, utile pour s'orienter mais fait pour être abandonné...

Pourquoi le Grand Tour ? Parce que le Grand Tour est, par excellence, le voyage de découverte et d'expérience à travers les Alpes. Au XVIIIème siècle, il n'y a que les jeunes britanniques isus de famille aisés qui peuvent se permettre cette longue vacance d'instruction et de loisir dans le sud de l'Europe, le cœur ancien de la culture occidentale.

Pour atteindre les villes d'art et les capitales, les riches voyageurs sont toutefois contraints de traverser les Alpes : au début, elles sont considérées comme un obstacle agaçant, des régions inhospitalières habitées par des gens étranges... mais bientôt les touristes apprennent à apprécier les vallées alpines aussi, et les montagnes deviennent à leur tour une destination recherchée!

On part alors, de plus en plus nombreux, à la découverte d'un monde rendu davantage accessible grâce à l’amélioration progressive du réseau routier et à l’apparition des postes de relais et des auberges. Ainsi, la région actuellement occupée par les Parcs des Alpi Marittime et du Mercantour, à mi-chemin entre Nice et Turin, grâce au couloir créé par la Route Royale qui traversait la Vallée de la Roya et le Col de Tende, devient une terre de passage pour tous ceux qui se déplacent à travers l’Europe à la recherche des racines historiques et artistiques du continent.

L'esprit du Grand Tour du XVIIIème siècle est encore vivant, et les montagnes des Alpi Marittime et du Mercantour représentent encore, de nos jours, un appel pour ceux qui tendent vers de nouveaux horizons. Aujourd'hui comme autrefois, qui entreprend le Grand Tour en revient transformé : enchanté par la beauté et les rencontres en chemin, prêt à de nouveaux départs...

Ce site a été réalisé dans le cadre du PIT "Espace transfrontalier Marittime Mercantour" Programme ALCOTRA 2007 - 2013 et mis à jour grâce au projet :