Plan Intégré Transfrontalier Alpi Marittime – Mercantour

Le Plan Intégré Transfrontalier Alpi Marittime – Mercantour, financé par le programme de coopération transfrontalière franco-italien ALCOTRA 2007-2013, est une belle opportunité et un outil de développement territorial ambitieux dont l’objectif est de contribuer au développement durable et à la gestion de l’excellence environnementale de l’espace Marittime Mercantour dans un esprit d’ouverture et de partenariat élargi. Deux années de concertation préalable entre les parcs et les acteurs du territoire, devenus ensuite partenaires et bénéficiaires du projet, ont ainsi été nécessaires pour partager et construire ensemble ce programme d’actions. En avril 2010, le PIT « Espace Transfrontalier: la diversité naturelle et culturelle au centre du développement durable » est enfin lancé. Il se compose de six axes thématiques étroitement liés les uns aux autres et d’un projet dédié à la coordination et communication générale. Tout au long de ses trois années de réalisation, les Parcs Marittime et Mercantour et leurs 14 partenaires vont s’engager ensemble pour promouvoir et impulser des actions dans les domaines de la connaissance et valorisation du patrimoine naturel et culturel, la planification, l’écotourisme, la mobilité douce et l’éducation à l’environnement.

A1 - Plan de coordination et communication

Garantir le caractère transfrontalier des actions, assurer le bon déroulement du projet et le respect des obligations européennes, créer du lien entre les différents projets, soutenir techniquement et administrativement les autres partenaires, communiquer ensemble sur les réalisations des différentes actions: tels sont les objectifs du plan de coordination et communication. Une lourde tâche qui est, en réalité, une chance offerte aux Parcs de renforcer la coopération entre leurs deux équipes et ancrer, dans le quotidien, des habitudes de travail en commun.

Partenaires du projet : Parco Naturale Alpi Marittime, Parc National du Mercantour

A2 - Connaissance du patrimoine naturel et de la biodiversité : l’Inventaire Biologique Généralisé

Le bouquetin, le loup, le gypaète, la saxifrage : ces espèces symboliques ont contribué à la renommée du territoire transfrontalier Alpi Marittime Mercantour. Toutefois la richesse des parcs se niche également dans le très petit, voire l’invisible: diatomées, insectes, mousses et lichens contribuent silencieusement à la diversité biologique. Pour approfondir la connaissance des espèces animales et végétales, les parcs ont entrepris, en 2006, un grand Inventaire Biologique Généralisé (ATBI) – le premier du genre en Europe – conduit en partenariat avec le Muséum national d’histoire naturelle de Paris et le réseau d’excellence européen : l’European Distributed Institute of Taxonomy. L’inventaire se poursuit désormais grâce au programme ALCOTRA 2007 – 2013.1
Des chercheurs venus du monde entier ont déjà recensé plus de 9 300 espèces dont 250 n’avaient jamais été observées auparavant sur l’espace transfrontalier et une trentaine sont nouvelles pour la science! Les espèces recensées sont ensuite mises en collection, analysées à travers la technique innovante du barcooding et valorisées sous formes d’exposition par les deux Muséums, engagés dans le projet : le Musée d’histoire naturelle de Paris et le Musée de Sciences Naturelles de Turin.
Les informations collectées constitueront ainsi une photographie de l’existant, point de repère pour suivre l’évolution de la biodiversité et engager les actions de préservation des milieux menacés.

Partenaires du projet : Parc National du Mercantour (CdF), Parco Naturale Alpi Marittime, Parco Fluviale Gesso e Stura, Museo Regionale di Scienze Naturali di Torino, Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, Istituto superiore dei Sistemi territoriali per l’innovazione (SITI)

A3 - Connaissance du patrimoine culturel : l’identité dans la diversité

La culture d’un territoire est étroitement liée à ses caractéristiques naturelles. Toutefois jusqu’à présent, les Parcs n’avaient que peu d’expérience dans ce domaine. Ils ont ainsi décidé de travailler à ce projet en étroite concertation avec les structures institutionnelles et les associations du territoire.
Les partenaires ont eu pour objectif premier de mettre en réseau les bases de données et la connaissance existante autour du patrimoine sur le territoire italien et français, mais également de soutenir et promouvoir, sur chacun des deux côtés de la frontière, différentes initiatives dont une étude sur le patrimoine bâti de montagne, la recherche, mise en réseau et diffusion des anciens savoirs liés aux plantes médicinales, la comparaison de l’évolution du paysage. Des opérations pilote ont également été réalisées : création d’un archéoparc près du site de la Nécropole de Valdieri, fouilles archéologiques sur des sites d’intérêt transfrontalier, restauration de tronçons de la voie Sacrée dans la vallée des Merveilles.
Enfin des structures et associations du territoire valorisent et sensibilisent au patrimoine culturel local à travers des activités, parcours pédagogiques de découverte et visites du patrimoine culturel.

Partenaires du projet : Parco Naturale Alpi Marittime (CdF), Parc National du Mercantour, Association de Développement Touristique de la Roya Bévéra, Ecomusée du Pays de la Roudoule, Citta di Cuneo - Museo Civico, Istituto Superiore dei Sistemi territoriali per l’innovazione (SITI).

A4 - Planification et gestion du territoire transfrontalier

Derrière ce projet charnière du PIT, se cache une idée simple: faire le lien entre la connaissance et les usages du territoire. Pour mieux appréhender les évolutions des espaces naturels, il est en effet indispensable de se doter d’outils de gestion et d’aide à la décision. Dans cette optique, un système d’information géographique commun est en cours de création pour mettre en réseau les données relatives, notamment à la biodiversité, au patrimoine culturel, aux usages anthropiques du territoire et à la fréquentation touristique. En parallèle, les Parcs et leurs partenaires développent des outils de gestion agro-sylvo-pastoraux qui font l’objet d’échanges de bonnes pratiques et ont mis en place un suivi de l’évolution des flux touristiques et des activités de pleine nature qui se sont développées au cours des dernières années.
Enfin, une réflexion est conduite par les Parcs pour améliorer et renforcer la collaboration à travers la mise en œuvre d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale. Cet outil servira à promouvoir l’image et les activités conjointes des deux espaces protégées en visant leur inscription au patrimoine mondial de l’Unesco et la création du premier parc européen transfrontalier, consécration de vingt ans de coopération !

Partenaires du projet : Parco Naturale Alpi Marittime (CdF), Parc National du Mercantour, Parco Fluviale Gesso e Stura, Chambre d’Agriculture des Alpes Maritimes, Métropole Nice Côte d’Azur, Communauté de Communes Cians Var, Istituto Superiore dei Sistemi territoriali per l’innovazione (SITI)

A5 - Une destination pour un tourisme durable : le Grand Tour Marittime Mercantour

Un espace protégé n’est pas un lieu clos et inaccessible, comme on le dit trop souvent, c’est un lieu d’émotion et de découverte. L’accueil des visiteurs y trouve donc toute sa place. De plus, le tourisme est une composante essentielle du dynamisme de l’économie des vallées. Mais, pour préserver la pérennité et l’authenticité des paysages et des richesses naturelles et culturelles des parcs, il faut inventer une nouvelle forme de tourisme respectueuse de ces patrimoines. C’est l’esprit de la Charte européenne du tourisme durable à laquelle le Parco Naturale delle Alpi Marittime a adhéré en 2001 et le Parc National du Mercantour en 2006.
Les partenaires se sont fixés quatre axes principaux de travail: la professionnalisation des opérateurs touristiques locaux pour répondre aux attentes des visiteurs de notre territoire, la valorisation de produits du territoire, l’amélioration de l’accueil dans les structures du territoire pour qu’elles véhiculent les valeurs d’un espace protégé et la requalification et élimination des points noirs paysagers de grands sites emblématiques pour leur rendre leur beauté sauvage.

Partenaires du projet : Parc National du Mercantour (CdF), Parco Naturale Alpi Marittime, Parco Fluviale Gesso e Stura, Istituto Superiore dei Sistemi territoriali per l’innovazione (SITI), Coldiretti di Cuneo, Comunità Montana Valle Stura, Communauté de Communes Vallée de l’Ubaye

A6 - Améliorer l’accessibilité au cœur du territoire Marittime Mercantour à partir des systèmes favorisant la mobilité douce

La mobilité douce est un nouveau défi que se sont lancés les parcs Alpi Marittime et Mercantour avec les partenaires de ce projet dont le chef de file est la Comunità Montana Alpi del Mare. Un plan de valorisation, des actions de promotion et une campagne de communication autour de la mobilité douce à l’échelle transfrontalière ont été réalisés. Des services de transport alternatif (bus à la demande, réseau de location de VTT) ont été mis à disposition des touristes, sportifs et résidents. Un cyclotourisme respectueux de l’environnement a été encouragé à travers la création d’un Grand Tour Alpi Marittime Mercantour. Les partenaires ont également eu à cœur de promouvoir et faciliter l’accessibilité aux territoires des personnes à mobilité réduite à travers la création d’itinéraires aménagés et l’achat d’équipements spécifiques.
Par ailleurs, le projet a permis de poursuivre la restauration de sentiers et l’aménagement de circuits transfrontaliers.

Partenaires du projet : Comunità Montana Alpi del Mare (CdF), Parc National du Mercantour, Parco Naturale Alpi Marittime, Parco Fluviale Gesso e Stura, Association de Développement Touristique de la Roya Bévéra, Métropole Nice Côte-d’Azur, Office de Tourisme Puget- Theniers

A7 - Créer aujourd’hui des citoyens pour l’Europe de demain

Ce projet a pour but de créer une offre pédagogique bilingue et commune à tous les acteurs du territoire. Les éléments clés de ce système sont la réalisation d’un Centre d’éducation à l’environnement au Parco Fluviale Gesso e Stura de Cuneo et la requalification de la maison Valbergane en centre pilote du territoire Mercantour. Le projet permet également de réaliser des sessions de formations à l’éducation à l’environnement et développement durable à destination des différents acteurs du territoire (élus, socioprofessionnels, agents des Parcs), créer et partager des outils pédagogiques et soutenir et encourager des échanges scolaires entre écoles françaises et italiennes du territoire. Ce sont ainsi 11 écoles italiennes et 11 écoles françaises qui se sont engagées chacune sur un projet spécifique autour des thématiques de la biodiversité, des changements climatiques et du développement durable.

Partenaires du projet : Parco Fluviale Gesso e Stura (CdF), Parc National du Mercantour, Parco Naturale Alpi Marittime


Parco naturale Alpi Marittime - Piazza Regina Elena, 30 - 12010 Valdieri (CN) Italia. P.IVA: 01797320049 C.F.: 96009220045 | Privacy | Cookie