Projets transfrontaliers

En 1987, le Parc national du Mercantour et le Parco naturale Alpi Marittime signent une Charte de Jumelage, depuis ils ne cessent de travailler ensemble. Au cours des 25 dernières années, la collaboration s'est renforcée, notamment à travers l'expérimentation de formes intégrées de gestion, dans le but de créer un espace protégée sans frontières. Grâce aux projets Interreg du programme de coopération transfrontalière franco-italienne Alcotra, l'ambitieux projet de création du premier Parc européen se rapproche pas à pas.

La vocation des programmes Interreg, mis en place par l’Union Européenne en 1990, est de favoriser la cohésion et le développement intégré de territoires transfrontaliers. Les parcs Alpi Marittime et Mercantour vont ainsi saisir les opportunités offertes par Interreg I (1991-1993) pour développer deux projets communs d’envergure : la participation au programme international de réintroduction du gypaète barbu et l'identification d'un réseau de sentiers transfrontaliers qui donnera naissance au guide Montagnes sans Frontières.

Le programme Interreg II (1994-1999) permet aux deux Parcs d'initier de nouveaux projets, plus complexes. Tandis que les initiatives déjà mises en œuvre se poursuivent, les deux Parcs décident d'affronter le thème du retour naturel du loup dans les Alpes du Sud au travers de recherches scientifiques et d'une campagne d'information ; en parallèle les prémices de la construction de deux centres animaliers dédiés à cette espèce sont jetées : le «Centre Alpha» à Saint-Martin Vésubie et «Uomini e Lupi» à Entracque. Les deux parcs entament également un travail dans les domaines de la gestion de la faune sauvage et de la recherche botanique. Un inventaire des espèces endémiques et rares est ainsi publié et l’utilisation de plantes spontanées à but ornemental est expérimentée.

Avec Interreg III (2000-2006), un Plan d’Action commun est rédigé : il définit les orientations stratégiques et les actions à réaliser pour la construction d’un parc européen. A travers ce projet, les Parcs travaillent énergiquement à l’amélioration du réseau de sentiers transfrontaliers, à la définition d’une image commune des Parcs et à la promotion touristique intégrée à travers l’idée du Grand Tour Alpi Marittime Mercantour. Il s'agit d'une grande boucle routière qui parcourt les deux parcs et constitue une base pour la création de produits touristiques communs.

Le Plan Intégré Transfrontalier “Espace transfrontalier Marittime Mercantour : la diversité naturelle et culturelle au centre du développement durable et intégré”, financé dans le cadre du Programme Alcotra 2007-2013, est le défi le plus ambitieux que les deux parcs aient choisi de relever. Parmi les nombreuses actions prévues, le projet de mise en place d’une structure juridique commune de droit communautaire, le GECT pour Groupement Européen de Coopération Territoriale, marque une étape capitale. La création de cette structure de gestion conjointe, qui offre aux deux parcs des conditions idéales pour leurs opérations transnationales, marque l’aboutissement de ce processus de coopération qui distingue et caractérise l'histoire des parcs Alpi Marittime et Mercantour.


Parco naturale Alpi Marittime - Piazza Regina Elena, 30 - 12010 Valdieri (CN) Italia. P.IVA: 01797320049 C.F.: 96009220045 | Privacy | Cookie